thumbnail  Ammonites et aliae spirae II - Peltoceras marysae thumbnail  Ammonites et aliae spirae II - Peltoceras marysae thumbnail  Ammonites et aliae spirae II - Peltoceras marysae

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et aliae spirae II - Peltoceras marysae

Peltoceras marysae Bonnot, Boursicot & Ferchaud 2005 (M)

Étage

Callovien (-160 à -154 millions d'années) supérieur

Localité

Maine-Et-Loire - France
Maine-Et-Loire

Dimensions

Diamètre = 16 cm (6.30")

Commentaire

Très bel individu macroconque ne présentant toutefois que le début du stade adulte à ornementation atténuée. Diamètre pris inter-costalement.

Rare espèce de l’horizon à Leckenbyi, d’affinités téthysiennes et à l’origine des Peltoceratinae européens.
Elle présente un stade initial à côtes simples fines et denses suivi d’un court stade à côtes renforcées, simples ou bifurquées, puis, chez le macroconque, d’un stade bituberculé à tubercules très puissants, spatulés ou épineux, et enfin d’un stade adulte où l’ornementation faiblit. Chez le microconque, plutôt de petite taille et très évolute, l’ouverture porte des apophyses latérales. [d’après Bonnot & al. 2005]

Fiches liées

pointeur Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Peltoceras marysae

Peltoceras marysae

Classification

Genre :

Peltoceras Waagen 1875

Callovien sup.
Macroconque évolute. Tours faiblement recouvrants. Côtes fortes se birfurquant ou trifurquant à des hauteurs variables. Ventre quasi-plat. Tours externes à deux rangées de tubercules massifs, la rangée externe apparaissant la première. Microconque à costulation forte d’abord proverse, puis radiale, puis rétroverse, puis convexe avant l’ouverture, qui porte des apophyses. Côtes divisées à mi-flanc ou au-dessus. Absence de tuberculation.

Sous-famille :

Peltoceratinae Spath 1924

Callovien supérieur à Oxfordien inférieur.
Tours internes perisphinctoïdes, à côtes aigües. Les formes européennes sont généralement dépourvues de formations paraboliques. Chez le macroconque, les tours externes sont bituberculés, épineux ou portent des côtes simples grossières. Le péristome est simple. Les microconques ne sont pas tuberculés et portent des apophyses.

Famille :

Peltoceratidae Spath 1924

Callovien supérieur à Oxfordien supérieur.
Famille d’origine téthysienne indo-malgache enracinée chez les Perisphinctidae.

Super-famille :

Aspidoceratoidea Zittel 1895

Callovien supérieur à Berriasien (zone à Jacobi).
Super-famille issue des Perisphinctoidea se distinguant par certains caractères particuliers.
Les principaux traits caractéristiques sont : aptychus de type laevaptychus, coquilles robustes à taux d’accroissement élevé en section, ornementaton proéminente de tubercules, épines et lignes de croissance parallèles à une forte costulation, abscence de constrictions, loge d’habitation courte à très courte, dimorphisme sexuel caractérisé par des microconques miniatures, des macroconques de petite taille cotoyant de plus grands et un changement de sexe se produisant lors de l’ontogénèse dans de nombreux cas (exemple in Frau & Boursicot 2021). [Parent & al. 2020]

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2023. Bonnot, A. & Thomas, J.
Ammonites Aspidoceratoidea du Jurassique malgache (Callovien Supérieur - Tithonien)
in Fossiles, revue française de paléontologie - Hors-Série XIV - Editions du Piat
p 22, pl 1, fig 1, text-fig 16A, 17 (=Peltoceras marysae BONNOT et al. 2005)

2020. Courville, P. & Lebrun, P.
Quelques ammonites (et autres céphalopodes) de Montreuil-Bellay
in Fossiles, revue française de paléontologie - Hors-Série X, Faunes du Jurassique de Montreuil-Bellay en Maine-et-Loire, pp 29-70 - Editions du Piat
p 30, fig A.1-2, A.17A4-B4 (=Peltoceras marysae BONNOT & al. 2005 [M]), fig A.4 (=Peltoceras marysae BONNOT & al. 2005 [m], 41,7 mm non 47,1 mm), non fig A.3 (=Peltoceras athleta PHILLIPS [m])

2009. Énay, R.
Les faunes d’ammonites de l’Oxfordien au Tithonien et la biostratigraphie des Spiti-Shales (Callovien supérieur-Tithonien) de Takkhola, Népal Central
in Documents des Laboratoires de Géologie de Lyon - No. 166 - U.F.R. des Sciences de la Terre - Université Claude Bernard - Lyon I
p 22, pl 1, fig 1, text-fig 16A, 17 (=Peltoceras marysae BONNOT et al. 2005) - lien

2008. Lebrun, P.
Ammonites du Jurassique Tome 1 - Les ammonoïdes, des mollusques céphalopodes - le Jurassique et ses biozones d’ammonites et généralités sur les ammonoïdes du Jurassique
in Minéraux & Fossiles - Hors-Série No 24 - CEDIM
Photo de couverture (macroconque), encart couleur (macroconque, holotype)

2005. Bonnot, A., Boursicot, P.-Y. & Ferchaud, P.
Peltoceras marysae, une nouvelle espèce de Peltoceratinae (Ammonitina, Aspidoceratidae) dans l’horizon à Leckenbyi (Callovien supérieur, zone à Athleta) de Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire, France)
in Revue de Paléobiologie - 24 (1) - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
p 75-95, pl I-IV - lien

Voir toute la bibliographie...

Voisinage

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Contenu révisé le 11 mai 2024 - Fiche générée le 11 mai 2024 - 1ère publication le 27 décembre 2009