thumbnail  Ammonites et aliae spirae II - Tragophylloceras ibex thumbnail  Ammonites et aliae spirae II - Tragophylloceras ibex thumbnail  Ammonites et aliae spirae II - Tragophylloceras ibex

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et aliae spirae II - Tragophylloceras ibex

Tragophylloceras ibex (Quenstedt 1843)

Étage

Pliensbachien (-191 à -184 millions d'années) inférieur

Localité

Calvados - France
Calvados

Dimensions

Diamètre = 6,9 cm (2.72")

Commentaire

Tragophylloceras ibex est index de zone dans le Carixien supérieur d’Europe du Nord-Ouest et du Portugal.
Coquille intermédiaire entre les types platycône involute et oxycône. Ombilic relativement ouvert. Rebord ombilical net. Section comprimée subogivale à aire ventrale déprimée, nettement disctincte des flancs. Ornementation grossière de côtes sigmoïdes, fortes sur les flancs et brusquement saillantes sur l’aire ventrale. Tendance au dédoublement sur les deux tiers inférieurs. Il existe alors une zone de transition confuse avec les côtes de l’aire ventrale, souvent associée à un affaiblissement du relief (morphe multicostatum JOLY 1980). [d’après Dommergues & al. 2008]

Fiches liées

pointeur Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Tragophylloceras ibex

Classification

Genre :

Tragophylloceras Hyatt 1900

Pliensbachien
Ombilic assez ouvert. Ornementation constituée de côtes à allure de plis développées sutout ventralement. [Joly]

Famille :

Juraphyllitidae Arkell 1950

Hettangien à Toarcien inf.
Formes comprimées à ombilic ouvert. La loge d’habitation et le phragmocône peuvent porter une costulation surtout développée sur le bord ventral, souvent grossière sur la loge. Les côtes peuvent aussi être absentes. La forme des sutures est déterminante dans la phylogénèse. Les selles S1 et S2 sont phylloïdes (= à terminaisons en formes de folioles) diphylles (= à 2 phyllites, ou folioles) ou triphylles (= à 3 phyllites). [d’après Joly]

Super-famille :

Phylloceratoidea Zittel 1884

Sous-ordre :

Phylloceratina Arkell 1950

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2021. Bohain, P., Bouton, P. & Fauré, P.
Le Bernard III, nouvelle coupe du Pliensbachien supérieur de la Vendée méridionale (France). Sédimentologie, biostratigraphie des ammonites et implications paléogéographiques
in Le Naturaliste vendéen - No 13 - Association "Les Naturalistes vendéens" / dir. publ. Christian Goyaud
pl 1, fig 2 (=Tragophylloceras ibex (QUENSTEDT, 1843)) - lien

2018. Schweigert, G.
Jura Ammoniten
in Fossilien - Sonderheft 2018 - 35. Jahrgang - 20497
taf 42, abb 1 (=Tragophylloceras ibex (QUENSTEDT))

2017. Fauré, P. & Bohain, P.
Les ammonites du Pliensbachien inférieur de la Vendée méridionale (France) - Etude taxonomique. Implications stratigraphiques et paléogéographiques
in STRATA - volume 54 - Laboratoire de Géologie sédimentaire et Paléontologie, Université Paul-Sabatier, Toulouse, France
p 35, pl 1, fig 3 (=Tragophylloceras ibex (QUENSTEDT, 1843)) - lien

2016. Jaffré, R. (coord.)
Fiches d’aide à la détermination des ammonites jurassiques et crétacées - tome III
Association Géologique Auboise
p 17, fiche no 5 Pli. (=Tragophylloceras ibex (QUENSTEDT, 1843))

2012. Joly, B.
Les Phylloceratina ARKELL 1950 au Jurassique et au Crétacé
in Fossiles, revue française de paléontologie - No 9 - Editions du Piat
p 29, pl A, fig 3 (=Tragophylloceras ibex (QUENSTEDT 1843))

2008. Dommergues, J.-L., Dugué, O., Gauthier, H., Meister, C., Neige, P., Raynaud, D., Savary, X. & Trévisan, M.
Les ammonites du Pliensbachien et du Toarcien basal dans la carrière de la Roche Blain (Fresnay-le-Puceux, Calvados, Basse-Normandie, France). Taxonomie, implications stratigraphiques et paléobiogéographiques.
in Revue de Paléobiologie - 27-1 (juin 2008) - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
p 272, pl I, fig 1-3 (=Tragophylloceras ibex (QUENSTEDT, 1843)) - lien

2004 (Deuxième Édition). Sciau, J.
Coup d’oeil I sur les fossiles des Causses. Du primaire au Lias moyen.
Association Paléontologique des Causses
p 52, pl XVII, fig 2, 3 (=Tragophylloceras ibex (QUENST. 1843))

2000. Joly, B.
Les Juraphyllitidae, Phylloceratidae, Neophylloceratidae (Phyllocerataceae, Phylloceratina, Ammonoidea) de France au Jurassique et au Crétacé
in Géobios - Mémoire H.S. n° 23 - Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS
p 21, pl 1, fig 10-12, text-fig 14-18 (=Tragophylloceras ibex (QUENSTEDT, 1843)), p 24, pl 2, fig 4-6, text-fig 24-30 (=Tragophylloceras multicostatum JOLY, 1980)

1994. Fischer, J.-C. (coord.) & al.
Révision critique de la paléontologie française d’Alcide d’Orbigny - Volume I - Céphalopodes jurassiques
Masson
p 64, pl 23, fig 10 (=Tragophylloceras ibex (QUENSTEDT, 1843))

1992. Schlegelmilch, R.
Die Ammoniten des Süddeutschen Lias
Springer
p 27, taf 2, fig 5 (=Tragophylloceras ibex (QU.))

1987. Richard, P.
Carrière de la Roche Blain : description d’un gisement fossilifère pliensbachien
Club de Géologie Bayeux - C.E. Crédit Lyonnais
pl II, fig 9, 10 (=Tragophylloceras ibex)

1986. Meister, C.
Les ammonites du Carixien des Causses (France) - Thèse de Doctorat
in Mémoires suisses de Paléontologie - Vol. 109 - Société helvétique des sciences naturelles - Birkhaüser Verlag Basel
p 22, pl I, fig 6 (=Tragophylloceras ibex (QUENSTEDT))

1982-1987. Club millavois de géologie
Ammonites des terres noires des Grands Causses
tome III - p 8 (=Tragophylooceras ibex (QUENSTEDT))

1980. Joly, B.
Les Juraphyllitidae (Phyllocerataceae, Ammonoidea) du Berry (départements du Cher et de l’Indre) au Lias moyen. Comparaison avec d’autres faunes de France, d’Angleterre et de Souabe
in Bulletin de la Société Géologique de France - t. XXII, No 3 - Société Géologique de France
p 316, pl I, fig 4, 6 (=Tragophylloceras ibex (QUENSTEDT) forme multicostatum nov.)

1976. Alcaydé, G., Gigout, M. & al.
Guide géologique "Val de Loire - Anjou, Touraine, Orléanais, Berry"
in Guides Géologiques Régionaux - Masson & Cie, éditeurs
pl 2, fig 7 (=Tragophylloceras ibex)

1976. Schlegelmilch, R.
Die Ammoniten des Süddeutschen Lias
Gustav Fischer Verlag - Stuttgart - New York
p 27, taf 2, fig 5 (=Tragophylloceras ibex (QU.))

1964. Howarth, M., K. & Donovan, D., T.
Ammonites of the liassic family Juraphyllitidae in Britain
in Palaeontology - Vol. 7, part 2 - The Palaeontological Association
p 299, pl 49, fig 2, 3 (=Tragophylloceras ibex (QUENSTEDT)) - lien

1961. Dean, W., T., Donovan, D., T. & Howarth, M., K.
The Liassic Ammonite zones and subzones of the north-west European Province
in Bulletin of the British Museum (Natural History) - Geology - 7 (2) - British Museum of Natural History
pl 69, fig 4 (=Tragophylloceras ibex (QUENSTEDT)) - lien

1883-1885. Quenstedt, F., A.
Die Ammoniten des Schwäbischen Jura - I. Band Der Schwarze Jura (Lias)
Schweizerbart’sche Verlagshandlung (E. Koch) - Stuttgart
pl 37, fig 15-17, 19-20 (=Ammonites ibex)

1858. Quenstedt, F., A.
Der Jura
Laupp
p 119, pl 14, fig 5 (=Ammonites ibex)

1846-1849. Quenstedt, F., A.
Atlas zu den Cephalopoden
in Petrefactenkunde Deutschlands - Vol. 1. Die Cephalopoden - Universität Tübingen
p 101, pl VI, fig 6 (=Ammonites ibex) - lien

1842-1851. Orbigny (d’), A.
Paléontologie Française. Terrains jurassiques. I. Céphalopodes
Paris
p 251, pl 69, fig 1-3 (=Ammonites boblayei d’ORB.)

Voir toute la bibliographie...

Voisinage

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Contenu révisé le 1er juin 2024 - Fiche générée le 1er juin 2024 - 1ère publication le 30 juillet 2023