thumbnail  Ammonites et aliae spirae II - Arieticeras bertrandi thumbnail  Ammonites et aliae spirae II - Arieticeras bertrandi thumbnail  Ammonites et aliae spirae II - Arieticeras bertrandi

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et aliae spirae II - Arieticeras bertrandi

Arieticeras bertrandi (Kilian 1889)

Étage

Pliensbachien (-191 à -184 millions d'années) supérieur

Localité

Aveyron - France
Aveyron

Dimensions

Diamètre = 4 cm (1.57")
Epaisseur à l’ouverture = 1,1 cm (.43")

Commentaire

Arieticeras marquant un horizon dans la sous-zone à gibbosus, Pliensbachien supérieur.
Espèce évolute, à section subquadratique, flancs convexes, paroi ombilicale inclinée et profonde, aire ventrale large à carène épaisse bordée de deux sillons assez profonds. Côtes simples, rigides et saillantes, subradiales à rursiradiées, brusquement infléchies à l’approche du bord ventral, où leur relief s’efface. Leur projection périphérique est faible. Les sutures sont simples, à lobe latéral large et trifide, lobe ventral étroit et bifide et selle latérale large. [d’après Lacroix, 2011]

Classification

Genre :

Arieticeras Seguenza 1885

Pliensbachien sup. moy. (=Domérien moy.)
Ammonites assez évolutes. Section subquadratique à subrectangulaire, parfois subelliptique. Carène bien individualisée, en général bordée de 2 sillons. Côtes fortes assez espacées proverses à rétroverses projetées vers l’avant et s’arrêtant brusquement à l’amorce du ventre. Certains spécimens ont les côtes soudées entre elles dans la région ombilicale. Tours internes lisses jusqu’à un diamètre de 5 à 10 mm. [Meister]

Sous-famille :

Arieticeratinae Howarth 1955

Pliensbachien sup. (s/z à subnodosus) à Toarcien inf. (s/z à tenuicostatum)
Développement d’Harpoceratinae de la base du Pliensbachien sup. Famille essentiellement téthysienne, mais les formes les plus récentes, qui atteignent le Toarcien inférieur, appartiennent au genre nord-est sibérien Arctomercaticeras.
Formes évolutes, majoritairement à côtes rectiradiées, et parfois tuberculées.

Famille :

Hildoceratidae Hyatt 1867

Pliensbachien à Toarcien.
Ammonites à côtes plus ou moins flexueuses. Les sutures cloisonnaires sont relativement simples, sauf chez certaines formes très différenciées (Polyplectus). [Gabilly]

Super-famille :

Hildoceratoidea Hyatt 1867

Pliensbachien inférieur (zone à Jamesoni) à Bajocien.
Formes planulatiformes évolutes à oxycônes involutes, généralement carénées et à section du tour comprimée, portant une costulation rigide à falcoïde ou falculiforme. Les tubercules sont présents chez quelques genres. Le dimorphisme sexuel matérialisé par la taille est largement répandu, les macroconques adultes étant beaucoup plus grands que les microconques. C’est également dans cette super-famille qu’on rencontre la première occurrence d’apophyses bucales chez les ammonites microconques. Des aptychi sont connus chez certains genres (Cornaptychus, Laevicornaptychus). [Howarth 2013]

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2024. Bohain, P.
Atlas des Ammonites du Pliensbachien supérieur des Causses (Aveyron, France)
in Patrimoine Géolologie - Paléontologie - Patrick Bohain
pl 9, fig 12-16 (=Arieticeras bertrandi (KILIAN)) - lien

2020. Lacroix, P., Lebrun, P. & Le Pichon, J.-P.
Hildoceras et alliés : un foisonnement d’ammonites au Jurassique Inférieur
in Fossiles, revue française de paléontologie - No 44 - Editions du Piat
pl A, fig 8 (=Arieticeras bertrandi (KILLIAN (sic) 1889))

2011. Lacroix, P.
Les Hildoceratidae du Lias moyen et supérieur des domaines NW européen et téthysien - Une histoire de famille
Pierre Lacroix
p 136, pl 39

2011. Meister, C., Dommergues, J.-L., Dommergues, C., Lachkar, N. & El Hariri, K.
Les ammonites du Pliensbachien du jebel Bou Rharraf (Haut Atlas oriental, Maroc)
in Géobios - 44 - Editions scientifiques et médicales Elsevier SAS
cf. p 117.e46, fig 25-1 (=Arieticeras cf. bertrandi (KILLIAN, 1889)) - lien

2004 (Deuxième Édition). Sciau, J.
Coup d’oeil I sur les fossiles des Causses. Du primaire au Lias moyen.
Association Paléontologique des Causses
p 120, pl L, fig 1, 2 (=Arieticeras bertrandi (KILIAN, 1889))

1998. Géczy, B. & Meister, C.
Les ammonites du Domérien de la montagne du Bakony (Hongrie)
in Revue de Paléobiologie - Vol. 17, No 1 - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
gr. p 115, pl XIV, fig 1-3 (=Arieticeras gr. bertrandi (KILIAN, 1889))

1989. Meister, C.
Les ammonites du Domérien des Causses (France)
in Cahiers de Paléontologie - Centre National de la Recherche Scientifique
p 46, pl 7

1982-1987. Club millavois de géologie
Ammonites des terres noires des Grands Causses
Tome II - p 109

1893. Geyer, G.
Die Mittelliasische Cephalopoden-Fauna des Hinter-Schafberges in Oberösterreich
in Abhandlungen der Geologischen Bundesanstalt - Band XV, heft 4 - Geologische Bundesanstalt in Wien
p 7, taf I, fig 9-10 (=Harpoceras bertrandi KILIAN) - lien

Voir toute la bibliographie...

Voisinage

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Contenu révisé le 6 juin 2024 - Fiche générée le 6 juin 2024 - 1ère publication le 30 juin 2013