thumbnail  Ammonites et aliae spirae II - Ochetoceras hispidiforme  morphe hispidiforme thumbnail  Ammonites et aliae spirae II - Ochetoceras hispidiforme  morphe hispidiforme thumbnail  Ammonites et aliae spirae II - Ochetoceras hispidiforme  morphe hispidiforme

pointeur Cliquez sur les vignettes

Ammonites et aliae spirae II - Ochetoceras hispidiforme  morphe hispidiforme

Ochetoceras hispidiforme morphe hispidiforme (Fontannes 1879) (M)

Étage

Oxfordien (-154 à -146 millions d'années) supérieur

Localité

Deux-Sèvres - France
Deux-Sevres

Dimensions

Diamètre = 5,18 cm (2.04")
Epaisseur à l’ouverture = 2,2 cm (.87")

Commentaire

Individu de la base de la zone à Bimammatum.

Espèce de l’Oxfordien supérieur, sous-zone à Stenocycloides à base de la sous-zone à Bimammatum (Wierzbowski & al. 2016).
Quereilhac (2013) annonce la synonymie entre Ochetoceras (Ochetoceras) hispidiforme (morphe épais), Ochetoceras (Ochetoceras) basseae FRADIN 1947 (morphe mince) et Ochetoceras (Ochetoceras) raixense FRADIN 1947 (morphe épais). Il ne donne pas d’explication, mais il est possible de retracer l’historique qui la justifie. Les hésitations ont surtout porté sur le lien avec l’espèce basseae.

 hispidiformeO. hispidiforme (FONTANNES 1879)raixenseO. raixense FRADIN 1947basseaeO. basseae FRADIN 1947 
Hörold (1964) premier auteur à mettre en synonymie Ochetoceras basseae avec Ochetoceras hispidiforme.
Énay & al. (1962) Ochetoceras hispidiforme est synonyme majeur d’Ochetoceras raixense, car la description et la figuration originales ne montrent aucune différence avec cette dernière, mais les auteurs maintiennent une distinction entre une forme bassae (sic) et une forme hispidiforme en raison de "leur signification stratigraphique" (sans plus de précision).
Meléndez (1989) ??fait maintes fois référence au seul groupe raixense-basseae.
Énay & Gygi (2001) précisent qu’Ochetoceras hispidiforme accompagne Ochetoceras basseae dans la zone à Bifurcatus (sous-zone à Grossouvrei) et la zone à Bimammatum (sous-zone à Hypselum), mais maintiennent deux taxons séparés, arguant même que basseae est "curieusement mise en synonymie de O. hispidiforme par Hörold". L’espèce raixense, en revanche, est dans la synonymie d’hispidiforme.
Bailly (2004)admet la synonymie entre Ochetoceras hispidiforme et Ochetoceras raixense, mais maintient l’usage de cette dernière dénomination car elle fut longtemps utilisée pour caractériser la sous-zone à Grossouvrei dans le Poitou, avec Ochetoceras basseae. Son étude des Ochetoceras montre que "Ochetoceras raixense se place fréquemment en extrême de variablité de l’espèce Ochetoceras basseae" et il propose la dénomination Ochetoceras basseae var. raixense (FRADIN, 1947).
Bonnot & al. (2009)?continuent de traiter basseae à part, mais pensent "qu’il est très probable que les deux espèces (hispidiforme et basseae), toujours associées, ne soient tout simplement que deux morphes de la même espèce". Il n’est plus fait de référence à raixense, implicitement synonyme d’hispidiforme.
Quereilhac (2013)entérine la synonymie entre Ochetoceras (Ochetoceras) hispidiforme (morphe épais), Ochetoceras (Ochetoceras) basseae FRADIN 1947 (morphe mince) et Ochetoceras (Ochetoceras) raixense FRADIN 1947 (morphe épais).
Wierzbowski & Matyja (2014)?acquittent la position de Bonnot & alii. Le papier de Quereilhac (2013) n’est pas dans leur bibliographie.
Jantschke & Schweigert (2020)?font référence à Hörold et Bonnot & al. mais adoptent une position conservative car leur matériel ne permet pas une analyse statistique (ce qu’avait fait Bailly, mais un mémoire de D.E.A. passe sous les radars). Le papier de Quereilhac (2013) n’est pas dans leur bibliographie.

La forme microconque est "Glochiceras" tectum ZIEGLER 1958, qui est également le dimorphe d’Ochetoceras semifalcatum (OPPEL 1863).

Le morphe hispidiforme est de taille moyenne, involute, de section épaisse, orné de côtes internes fortes, prorsiradiées, rarement flexueuses, se bifurquant fréquemment, quelquefois se trifurquant et de côtes externes rursiradiées à radiales, souvent flexueuses. Sa section est bien plus déprimée que chez le morphe mince basseae, également de taille moyenne, involute, à section des tours comprimée, orné de côtes internes simples ou bifurquées, droites et prorsiradiées, fréquemment groupées par deux, et de côtes externes droites à très faiblement concaves, voire flexueuses, radiales ou rursiradiées, rarement projetées. Le morphe microconque "Glochiceras" tectum ressemble à Ochetoceras canaliculatum morphe subclausum (m), mais est souvent plus renflé et le passage entre les flancs et le bord ventral est plus arrondi. [Bailly 2004]

Fiches liées

pointeur Cliquez sur les tiroirs pour les ouvrir/fermer

Ochetoceras hispidiforme  morphe basseae

Ressources

Fiche d’Ochetoceras basseae sur le site de Philippe Quereilhac. - lien

Fiche d’Ochetoceras raixense sur le site de Philippe Quereilhac. - lien

Fiche de "Glochiceras" tectum sur le site de Philippe Quereilhac. - lien

Classification

Genre :

Ochetoceras Haug 1885

Oxfordien moy. à sup.
Formes oxycônes à côtes falciformes. Présence d’un sillon latéral et d’une carène ventrale.

Sous-famille :

Ochetoceratinae Spath 1928

Oxfordien inférieur à Kimméridgien inférieur.
Groupe probablement polyphylétique de dérivés d’Hecticoceratinae et Oppeliinae.
Formes oxycônes à côtes falcoïdes interrompues par un sillon ou un raccord latéral médian. Ventre tricaréné, la carène médiane, la plus élevée, étant communément finement dentelée.

Famille :

Oppeliidae Douvillé 1890

Bajocien inférieur à Hauterivien.
Comprimés à oxycônes. Involutes. Fort dimorphisme sexuel. Macroconques à côtes primaires distantes, falcoïdes à falciformes, puis devenant lisses. Ouverture simple. Sutures denses et complexes (sauf chez les Clydoniceratinae), à lobes profondément incisés, décroissant linéairement en taille du ventre au dos. Microconques à apophyses très développées.

Super-famille :

Haploceratoidea Zittel 1884

Sous-ordre :

Ammonitina Hyatt 1889

Ordre :

Ammonoidea Zittel 1884

Classe :

Cephalopoda Cuvier 1797

Embranchement :

Mollusca Linnaeus 1758

Super-embranchement :

Bilateria: Protostomia Hatschek, 1888: Grobben 1908

Sous-règne :

Eumetazoa Butschli 1910

Règne :

Animalia Linnaeus 1758

Super-règne :

Eukaryota Whittaker & Margulis 1978

Documents

2020. Jantschke, H. & Schweigert, G.
The semimammatum and semiarmatum ammonite biohorizons (Late Oxfordian, Hypselum Zone) in the Upper Jurassic of Southwestern Germany
in Palaeodiversity - Staatliches Museum für Naturkunde Stuttgart
p 99, pl 6, fig 3-7 (=Ochetoceras basseae FRADIN, 1947 [M]), p 99 (=Ochetoceras hispidiforme (FONTANNES, 1879)), p 99, pl 6, fig 1, 2 (=Glochiceras tectum ZIEGLER, 1958 [m]) - lien

2019. Miramand, P., Dépré, E., Courville, P. & Lebrun, P.
Quelques fossiles des Marnes à spongiaires de l’Oxfordien Moyen et Supérieur des Deux-Sèvres
in Fossiles, revue française de paléontologie - No 38 - Editions du Piat
p 13, fig 13.5 (=Ochetoceras basseae (FRADIN 1947))

2016. Wierzbowski, A., Atrops, F., Grabowski, J., Hounslow, M., Matyja, B., Olóriz, F., Page, K., Parent, H., Rogov, M., A., Schweigert, G., Willaseñor, A., Wierzbowski, H. & Wright, J.
Towards a consistent Oxfordian/Kimmeridgian global boundary: current state of knowledge
in Volumina Jurassica - Vol. XIV, No 1 - Institute of Geology, Faculty of Geology, Warsaw University
p 36, fig 6 (=Ochetoceras hispidiforme), fig 6 (=Glochiceras (Glochiceras) tectum) - lien

2014. Bert, D.
L’influence de la variabilité intraspécifique sur la taxinomie, la biostratigraphie et l’évolution des ammonites : une approche paléobiologique : exemples pris dans le Jurassique supérieur et le Crétacé inférieur - Thèse de doctorat
Sciences de la Terre. Université Rennes 1
p 390 (=Ochetoceras hispidiforme (FONTANNES, 1879)) - lien

2014. Jantschke, H.
Ammoniten aus dem bimammatum-Faunenhorizont im Weißjura (Malm, Oxfordium) der Schwäbischen Alb
in Jahreshefte der Gesellschaft für Naturkunde in Württemberg - 170/1
p 231 (=Ochetoceras basseae FRADIN [M]), p 231, 232, taf 2, fig 4 (=Glochiceras tectum ZIEGLER [m], holotype)

2014. Parent, H., Raoufian, A., Seyed-Emami, K., Ashouri, A., R. & Majidifard, M., R.
The Bajocian-Kimmeridgian ammonite fauna of the Dalichai Formation in the SE Binalud Mountains, Iran
in Informes del Insitituto de Fisiografía y Geología - Vol. 1 - Facultad de Ciencias Exactas, Ingeniería y Agrimensura Universidad Nacional de Rosario Pellegrini 250, 2000 Rosario, Argentina
cf. p 13, pl 3, fig 2 (=Ochetoceras cf. basseae FRADIN, 1947) - lien

2014. Wierzbowski, A. & Matyja, B., A.
Ammonite biostratigraphy in the Polish Jura sections (central Poland) as a clue for recognition of the uniform base of the Kimmeridgian Stage
in Volumina Jurassica - XII ((1) - Institute of Geology, Faculty of Geology, Warsaw University
pl 1, fig 3 (=Ochetoceras (Ochetoceras) basseae FRADIN), pl 1, fig 5 (=Ochetoceras (Ochetoceras) hispidiforme (FONTANNES)), pl 1, fig 6 (=Glochiceras (Glochiceras) tectum ZIEGLER) - lien

2013. Quereilhac, P.
Étude de l’espèce Ochetoceras (Ochetoceras) canaliculatum (de BUCH, 1830 [1831]) (Oxfordien moyen, Zone à Transversarium)
in Carnets de Géologie / Notebooks on Geology - 2013/05
p 211, p 217, 219 (=Ochetoceras hispidiforme (FONTANNES, 1979)) - lien

2011. Baudouin, C., Boselli, P. & Bert, D.
The Oppeliidae of the Acanthicum Zone (Upper Kimmeridgian) from Mount Crussol (Ardèche, France): ontogeny, variability and dimorphism of the genera Taramelliceras and Streblites (Ammonoidea)
in Revue de Paléobiologie - Vol. 30, No. 2 - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
p 650 (=Ochetoceras hispidiforme (FONTANNES, 1879)) - lien

2009. Bonnot, A., Marchand, D., Courville, P., Ferchaud, P., Quereilhac, P. & Boursicot, P.-Y.
Le genre Epipeltoceras (Ammonitina, Perisphinctaceae, Aspidoceratidae) sur le versant parisien du seuil du Poitou (France) : faunes ammonitiques, biostratigraphie et biozonation de la zone à Bimammatum pars (Oxfordien supérieur)
in Revue de Paléobiologie - Vol. 28, No 2 - Muséum d’Histoire Naturelle de la ville de Genève
p 373, 380, 389, 393, pl V, fig 2, 10 (=Ochetoceras basseae (FRADIN)), p 373, 380, 389, 393, pl V, fig 1, 3, 4, 8, 9, 12 (=Ochetoceras hispidiforme (FONTANNES)), p 380, 393, pl V, fig 6, 7, 13 (=Glochiceras tectum ZEISS (sic)) - lien

2004. Bailly, P.
Le genre Ochetoceras (Oxfordien moyen-Oxfordien supérieur), variabilité intraspécifique et modalités évolutives. Mémoire de D.E.A.
Université de Bourgoge. Centre des Sciences de la Terre
p 6, pl 2, fig 1, 4, 5 (=Ochetoceras bassae (sic) FRADIN, 1947), p 7 (=Ochetoceras raixense FRADIN, 1947), pl 2, fig 2, 6-8 (=Ochetoceras bassae var. raixense (FRADIN))

2003. Rogov, M., A.
Ochetoceratinae (Oppeliidae, Ammonoidea) du Jurassique supérieur de Russie Centrale [en Russe]
in Bulletin de la Société Naturaliste de Moscou, Série Géologie - Société Naturaliste de Moscou
p 48 (=Ochetoceras (Pseudochetoceras) hispidiforme (FONTANNES, 1879), (=Ochetoceras (Pseudochetoceras) basseae FRADIN, 1848), (=Ochetoceras (Pseudochetoceras) raixense FRADIN, 1948) - lien

2003. Schairer, G. & Schlampp, V.
Ammoniten aus dem Ober-Oxfordium von Gräfenberg/Ofr. (Bimammatum-Zone, Hypselum-Subzone, semimammatum-Horizont)
in Zitteliana - A 43 - Bayerischen Staatssammlung für Paläontologie und Geologie
taf 1, fig 8 (=Ochetoceras basseae FRADIN [M]), taf 1, fig 9 (=Ochetoceras raixense FRADIN [M]) - lien

2001. Énay, R. & Gygi, R.
Les ammonites de la zone à Bifurcatus de Hinterstein, près de Oberehrendingen (Canton d’Argovie, Suisse)
in Eclogae geol. Helv. - 94 - Birkaüser Verlag, Basel
p 452 (=Ochetoceras basseae FRADIN), p 452 (=Ochetoceras hispidiforme (FONTANNES))

2000. Quereilhac, P.
...À propos de quelques ammonites récoltées dans l’Oxfordien du Poitou
Ph. Quereilhac, Poitiers
p 39, pl XXXII, fig 1-4 (=Ochetoceras (Ochetoceras) raixense FRADIN 1947), p 39, pl XXXIII, fig 1-5 (=Ochetoceras (Ochetoceras) basseae FRADIN 1947)

1995. Branger, P., Nicolleau, P. & Vadet, A.
Les Ammonites et les Oursins de l’Oxfordien du Poitou
Musées de la Ville de Niort et A.P.G.P. Poitou-Charentes-Vendée
p 22, pl 23, fig 5 (=Ochetoceras basseae FRADIN), p 23, pl 25, fig 1 (=Ochetoceras raixense D-FRADIN)

1994. Schlegelmilch, R.
Die Ammoniten des Süddeutschen Malms
Gustav Fischer Verlag - Stuttgart - New York
p 47, taf 14, fig 10 (=Ochetoceras (Ochetoceras) hispidiforme (FONTANNES, 1879)), p 47, taf 14, fig 9 (=Ochetoceras (Ochetoceras) raixense FRADIN, 1947), taf 15, fig 15 =(Glochiceras (Glochiceras) tectum ZIEGLER 1958, holotype)

1989. Meléndez, G.
El Oxfordiense en el sector central de la Cordiliera Iberica (Provincias de Zaragoza y Teruel)
Institucion Fernando el Catolico, Instituto de Estudios Turolenses
p 18, 19, 29, 36, 37, 41, 42, 49, 55, 60, 61, 68, 79, 80, 93 (=Ochetoceras gr. raixense-basseae FRADIN)

1966. Cariou, E.
L’Oxfordien supérieur du synclinal de Lezay-Avon (Deux-Sèvres)
in Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences. Série D, Sciences Naturelles - t. 262 - Académie des sciences
p 46 (=Ochetoceras basseae FR.) - lien

1964. Höroldt, U.
Morphologie und systematik der Weissjurassischen Ammoniten-Gattungen Streblites und Ochetoceras unter besonderer Berücksichtigung des hohl-kiels. - Inaugural dissertation
Eberhard-Karle-Universität zu Tübingen
p 59, taf 3, fig 5 (=Ochetoceras (Ochetoceras) raixense FRADIN), p 65, taf 3, fig 6 (=Ochetoceras (Ochetoceras) hispidiforme (FONTANNES))

1962. Énay, R., Bastien, M.-T., Donze, P. & Sigal, J.
Contribution à l’étude paléontologique de l’Oxfordien supérieur de Trept (Isère)
in Roman, F. - Travaux du Laboratoire de Géologie de la Faculté des Sciences de Lyon - Nouvelle série - No 8 - Laboratoire de Géologie de la Faculté des Sciences de Lyon
p 22, 23 (=Ochetoceras hispidiforme (FONTANNES, 1879)) - lien

1958. Ziegler, B.
Monographie der Ammonitengattung Glochiceras im epicontinentalen Weissjura Mitteleuropas
in Palaeontographica Abteilung A - Bd 110, Lief 4-6 - E. Schweizerbart’sche Verlagsbuchhandlung, Stuttgart
taf 10, fig 6 (=Glochiceras tectum n. sp., holotype)

1947. Fradin, J.
Applications de méthodes graphiques à l’étude de l’espèce chez les Ochetoceras argoviens du Poitou
in Bulletin de la Société Géologique de France - 5e série, tome XVII, No 4-6 - Société Géologique de France
p 420, pl XIII, fig 2 (=Ochetoceras raixense nov. sp.), p 421, pl XIII, fig 1, 3 (=Ochetoceras basseae nov. sp.) - lien

1922. O’Connel, M.
Phylogeny of the ammonite genus Ochetoceras
in Bulletin of the American Museum of Natural History - Vol. XLVI - American Museum of Natural History, New York
p 398 (=Ochetoceras hispidiforme (FONTANNES)) - lien

1879. Fontannes, F.
Description des ammonites des calcaires du château de Crussol -- Ardèche -- (zone à Oppelia tenuilobata et Waagenia beckeri)
Georg, libraire, Lyon & F. Savy, libraire, Paris
p 16, pl II, fig 8 (=Harpoceras hispidiforme, FONTANNES) - lien

Voir toute la bibliographie...

Voisinage

Index

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Contenu révisé le 8 juin 2024 - Fiche générée le 8 juin 2024 - 1ère publication le 1er septembre 1998